Contact 0786121505.

Reconversions réussies de femmes franchisées

Elles ont changé de vie pro, de métier et témoignent 

Laure SAILLOUR

Franchisée ATTILA au Mans

ATTILA c'est le métier de ma vie. J'ai osé changé les codes et j'en suis fière

Quel était votre parcours avant de rejoindre la franchise ATTILA 1er réseau de maintenance de toitures ?

Maman de 2 enfants, j'ai exercé plusieurs métiers. J''ai vendu des jeans, du vin, des voitures de luxe., j 'ai été responsable de développement commercial pour des centres de profits dans différents secteurs d'activité durant ces 25 dernières années au Mans. Issue d’une famille d’artisans, de commerçants et d’industriels, j'ai toujours eu le goût des challenges, du travail et l’ambition d’être à son compte.

"Après avoir exercé plusieurs postes à responsabilité , je sentais que J’avais besoin de me réaliser, d'avoir ma propre stratégie. Après 20 ans de salariat, j'avais atteint la maturité nécessaire pour réaliser mon projet d’entrepreneur.

Vous avez choisi un métier plutôt technique, plutôt réservé aux hommes, pourquoi ce choix ?

Je souhaitais m'investir dans un milieu technique, en BtoB, qui soit axé sur l’innovation avec une vision d’avenir et de performance. J'ai eu un coup de cœur pour le concept ATTILA qui en plus avait dix ans d’existence . Cela me rassurait et J’allais pouvoir apporter ma pierre à l’édifice.

"Je suis fière d'être la première femme du réseau. C'est un véritable challenge pour moi et ATTILA est le projet de ma vie"

Vous avez l'air d'avoir du tempérament, pourquoi avez-vous fait le choix d’entreprendre en franchise ?

J'ai rencontré l'enseigne ATTILA via mon dernier employeur. Cette rencontre a fait écho à ma volonté de créer mon entreprise.  Devenir chef d'entreprise demande de la détermination, du courage de la persévérance, et d’autant plus dans un secteur dont l’image et les acteurs sont très masculins. 

"J’ai été séduite sur le principe dl’indépendance du chef d’entreprise qu ’offre une franchise, tout en étant accompagnée""

N’ayant alors que 10 000 euros en poche, ma difficulté était de trouver les fonds pour rejoindre l'enseigne. J'avais un dossier bien ficelé, grâce à mon franchiseur qui m'a épaulée. Il existe différentes sources de financement et j'ai cherché.

"J'ai fait appel au crowndunding, En 10 jours , 56 personnes ont cru en mon projet et j'ai récolté 25 000 € " 

J'ai ouvert mon agence ATTILA en avril 2017 au Mans.  Aujourd'hui je suis fière de dire que j'ai dépassé les objectifs fixés. Mon agence, emploie déjà 10 personnes, j'ai atteint 800 000 € de chiffre d’affaires en fin de première année 

Je gère mon entreprise, j'établis les devis et je n’hésite pas à me déplacer sur les chantiers, accompagnée de mes techniciens de toiture. 
Mes interlocuteurs sont surpris de voir une femme à la tête d’une entreprise du secteur du BTP, mais mon professionnalisme et mon expertise contribuent à créer une relation de confiance et me donne la crédibilité nécessaire pour me faire respecter aussi bien par les professionnels du secteur que les particuliers ou les collectivités locales.

Si vous aviez un conseil à une femme entrepreneure : 

Il ne faut pas se mettre de freins , peu importe le milieu dans lequel on décide d’évoluer. Ce qui compte c'est d’ atteindre que l’on s’est fixé et de se donner les moyens. il est nécessaire d’avoir de la pugnacité !

Laure SAILLOUR  franchisée ATTILA