Changer de métier et entreprendre: est-ce pour moi ?

Reconversion professionnelle

Le blog de la reconversion professionnelle
au féminin


L'entrepreneuriat : est-ce fait pour moi ?

#franchise  #femmesentrepreneures #entrepreneuriat  #changerdemetier #creersonemploi

Dans la nouvelle économie, la notion d’indépendance est de plus en plus d’actualité, pourtant tout le monde ne peut être entrepreneur. 

Vous avez pensé vous mettre à votre compte, entreprendre la création d'une entreprise, créer votre emploi... et pourtant vous hésitez : suis-je fait pour entreprendre ?

Afin de répondre à cette question, qui à mon sens détermine l'objectif de devenir entrepreneur, je vous propose de balayer les points essentiels pour oser franchir le pas.

Se connaître

Lorsque j’accompagne des entrepreneurs en devenir ou des personnes qui souhaitent se réorienter veulent franchir le pas de l’entreprenariat, cette question cruciale s’impose. Quelles sont vos motivations pour vous lancer à fond dans l’entrepreneuriat ?

La motivation est propre à chacun Les questions que je dois me poser pour faire émerger les raisons pour lesquelles je veux devenir entrepreneur sont entre autres : qu’est-ce que cela va me donner d’être entrepreneur ?  Quelles sont mes attentes en termes de niveau de vie ? Quel temps vais-je y consacrer ? Quelles sont les valeurs qui sont en jeu dans ce projet ? Sans valeurs point d’action. Est-ce bon pour moi d’entreprendre ? Est-ce bon pour mon entourage ? Ai-je les qualités d’un chef d’entreprise au-delà de mon offre ? Quelles sont mes ressources (internes et externes). Quel type d’entreprise je souhaite créer ? SA, SAS, SARL, EIRL, AUTOENTREPRISE, FRANCHISE ?

Vous l’aurez compris avant de se lancer je dois me poser les bonnes questions et y répondre en toute sincérité. L’envie d’entreprendre peut parfois cacher un autre objectif comme celui d’être reconnu parce qu’on ne l’est pas dans son travail, or cela ne suffit pas

Savoir être autonome

Le fait d’être son propre chef procure un sentiment de liberté que ne permet pas une carrière en entreprise même au plus haut poste de la hiérarchie j’ai des comptes à rendre à l’entreprise. L’entrepreneur, s’il possède son entreprise, est libre de ses choix parce que hiérarchiquement il n’y a personne au-dessus de lui. Cependant « cette liberté » doit être assumée car tout va dépendre de moi, suis-je prêt à assumer cette responsabilité ?

Ai-je les qualités pour manager, gérer, déléguer… pour gagner une liberté

La liberté peut faire peur quand on est habitué à avoir peu de marge de manœuvre dans son poste de travail.

Etre maître de la situation

Devenir entrepreneur, c’est avant tout accepter de prendre des risques. Notamment celui d'assumer toute la responsabilité de l’entreprise. Cela peut s’avérer très coûteux en énergie, en tensions, en temps, mais le sentiment d’être son propre chef et de prendre ses propres décisions est quelque chose de très stimulant et motivant. Etre entrepreneur c’est donc avant tout savoir prendre des décisions.

Le principal facteur d’échec dans l'entreprenariat est justement l’indécision. Savoir prendre des décisions c'est savoir agir. Comment je peux développer ma capacité à prendre des décisions : en étant capable de me débarrasser des informations inutiles et d'écouter mes émotions et mes signaux corporels et en ayant confiance en moi. La première clé de réussite dans la prise de décision c’est une excellente confiance en soi et en ses capacités.

Rester enthousiaste, être patient et avoir confiance en soi

Créer son entreprise, c’est porter un projet personnel qui a pour but d’être sa source de revenus. Quoi de plus motivant comme challenge à relever ? Un projet très impliquant, des enjeux importants, une adrénaline constante. Au-delà de cela il faut savoir prendre soin de soi car le stress et le surmenage font partie de ce challenge. Il faut savoir gérer pareilles situations. Entreprendre c’est donc accepter d’être soumis au stress de la conquête de ses revenus, de l’attente d’un contrat, d’être différentiant pour conquérir des marchés, de se remettre en question et de ne pas se laisser porter par la réussite, de profiter de la récolte pour semer, d’être en constante évolution, d’avoir le goût du challenge de la diversité…

Ne pas s’isoler et s’assurer du soutien de ses proches

Souvent les entrepreneurs sont d’anciens salariés en quête de sens dans leur vie. L’envie d’exercer le métier de son choix. Créer son entreprise permet de faire ce que l’on désire vraiment. En étant son propre chef, il est enfin réellement possible de fixer ses choix et de s’accomplir. Cette transition de carrière doit être comprise par son entourage et sa famille. Au delà de sa propre volonté et de l’important du projet, le soutien de ses proches est essentiel pour s’épanouir pleinement.

Pour vous éclairer et vous poser les bonnes questions, rejoignez notre web-conférence du mardi 06 février (9h30 – 10h15)

Source Sophie  CHAUVE LECOURT - cabinet AYMACOM


Corinne Gicquel accompagne les créatrices d'entreprises en franchise depuis plus de 10 ans. Elle sait parfaitement identifier les meilleurs projets d'ouverture de franchise les plus adaptés à vos besoins personnels.