Bien utiliser le compte personnel de formation (CIF).

Reconversion professionnelle

Le blog de la reconversion professionnelle
au féminin


Zoom sur le Congé Individuel de Formation (CIF)


Le dispositif idéal pour le salarié pensant "Reconversion"

Avant de partir en Franchise ?

40 à 45 000 salariés en moyenne effectuent chaque année un CIF. Ce congé constitue un droit pour les salariés (cdi ou cdd), sous certaines conditions d'ancienneté, de s'absenter durant son temps de travail afin de suivre la formation de son choix. L’employeur ne peut pas s’opposer au départ en CIF et la formation peut durer jusqu'à 1 an.

Quid de la rémunération ?

Le salarié doit s'adresser à un organisme financeur du CIF, au travers une lettre argumentant l’intérêt pour lui de faire cette formation. En cas d'accord de l'organisme, le salarié touche 80 à 100 % de sa rémunération durant sa formation, les frais pédagogiques peuvent également être couverts. Au terme du CIF, le salarié réintégrera donc son entreprise, ou, s'il se sent pousser des ailes, s'envolera ailleurs …

La Franchise est formidable en ce que le franchiseur nous accompagne tout au long de notre nouvelle vie : formations initiale et continue, soutien, besoin d'aide. Elle permet bien sûr de se lancer beaucoup plus facilement dans un nouveau secteur, dans l'entrepreneuriat; mais une formation en amont apporte néanmoins certains avantages : s'intéresser à des éléments qui étaient plus ou moins inconnus, laisser mûrir une réflexion, arriver mieux armé pour l'entretien de candidature et la vie d'entrepreneur ! Le CIF apparaît alors comme un remarquable point de départ.

Plus d'infos sur le Congé Individuel de Formation : www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F14018



Corinne Gicquel accompagne les créatrices d'entreprises en franchise depuis plus de 10 ans. Elle sait parfaitement identifier les meilleurs projets d'ouverture de franchise les plus adaptés à vos besoins personnels.