WEB CONFERENCE : Lancez-vous avec une franchise abordable : Mardi 2 juillet à 9h 

Devenir franchisée, Entrepreneuriat

temps de lecture : 3 min.

Ouvrir une franchise à plusieurs : les défis de travailler avec son partenaire

Ce que vous allez découvrir dans cet article
Si la plupart des franchisés se lance en solo dans l’aventure, une part non négligeable se lance en association (SARL, SAS, etc.). De fait, même en franchise, il est non seulement tout à fait possible de créer son entreprise à plusieurs, mais en plus cette option se révèle souvent une excellente solution pour la pérennité de l’entreprise. Créer sa franchise en couple, en famille ou avec des partenaires : tour d’horizon de la création d’entreprise en franchise à plusieurs.
 

Les avantages de s'associer

  • Une raison financière : Le porteur de projet n’a pas assez d’apport personnel donc décide de s’associer pour le compléter
  • Un besoin de réassurance : Pour certains, s’associer est synonyme de tranquillité car vous n’êtes pas seule. Soutien au quotidien, confiance ou encore le partage motivent de nombreux entrepreneurs à se lancer à plusieurs, quel que soit le secteur d’activité.
  • Une dimension affective : Le plaisir de s’associer avec un proche : ami, conjoint, famille,..
A noter : Si vous vous associez pour une raison financière, demandez-vous si vous souhaitez que l’associé soit opérationnel, qu’il dispose d’un droit de regard ou simplement passif. Le niveau de pourcentage aura probablement une influence sur la gouvernance. Dans tous les cas, fixez les règles dans votre pacte d’associés.

Les défis de travailler avec son partenaire : les questions à vous poser avant de vous lancer à plusieurs​

La complémentarité de compétences des associés et la compatibilité d’ADN (entente entre les associés) sont 2 facteurs à prendre en compte avant d’associer. Pour cela, demandez-vous : 

  • Pourquoi vous voulez vous lancer à plusieurs ? Qu’est-ce qui vous motive ? 
  • Etes-vous prêts à vous partager les tâches liées à la gestion d’entreprise ? 
  • Etes-vous engagés de la même façon dans le projet ? 
  • En quoi vous êtes complémentaires ? Quels seront les rôles de chacun ?

Les risques d'ouvrir une franchise à plusieurs

Que ce soit avec votre conjoint, un ami ou encore votre famille, les défis de travailler avec un partenaires sont nombreux : gardez en tête que chacun doit s’épanouir et trouver sa place au sein de l’entreprise.

Pour cela, veillez à ce que les conflits professionnels ne déteignent pas sur vos relations personnelles : on sait qu’il est parfois difficile de dissocier vie pro et perso, notamment en période de stress ou au démarrage de l’entreprise. Limitez clairement vie privée et temps dans l’entreprise. Une organisation qui vous permettra de gérer votre entreprise tout en limitant de potentiels conflits.

Gardez en tête que monter une franchise à plusieurs doit être un projet de vie et non un projet par défaut. En fonction des rôles de chacun, veillez à garder le même pied d’égalité, notamment pour les porteurs de projet qui se lancent en couple.

Grâce à son processus de recrutement et ses outils de profilage, l’enseigne va analyser le profil du franchisé pour comprendre son fonctionnement.

L’autre associé, quant à lui, doit renforcer les qualités du franchisé. Ils doivent être complémentaires et partager les mêmes valeurs. Il faudra démontrer en quoi vos compétences sont nécessaires.

La clause d’intuitu personae en franchise : qu’est-ce que c’est ?

Cette clause est très fréquente dans les contrats de franchise. Elle stipule que le contrat est signé non pas pour la société, mais pour une personne physique. Elle est importance car c’est avec cette personne que le franchiseur va signer. 

Aspect juridique : le pacte d'associés

Bien que vous décidiez de créer une franchise en famille ou avec un associé que vous connaissez, ne négligez pas les aspects juridiques. 

Que vous soyez en SAS ou en SARL,  rédigez un pacte d’associés pour définir les règles de gouvernance. Vous y inscrirez  ce qui va se passer en cas de conflits et qui sera la personne de confiance pour y remédier. 

C’est dans ce même document qu’il faudra prévoir le départ de l’un des associés et comment ses parts seront réparties pour le bon fonctionnement de l’activité.

Comment convaincre le franchiseur de s’associer ?

Du point de vue du franchiseur, la société franchisée est créée avec une clause d’intuitu personae dans le contrat. Cette clause est valable pour une seule personne, qui va la signer à titre personnel. Ainsi, et selon la tête de réseau, c’est cette personne qui sera décisionnaire.

Grâce à son processus de recrutement et ses outils de profilage, l’enseigne va analyser le profil du franchisé pour comprendre son fonctionnement.

L’autre associé, quant à lui, doit renforcer les qualités du franchisé. Ils doivent être complémentaires et partager les mêmes valeurs. Il faudra démontrer en quoi vos compétences sont nécessaires.

La clause d’intuitu personae en franchise : qu’est-ce que c’est ?

Cette clause est très fréquente dans les contrats de franchise. Elle stipule que le contrat est signé non pas pour la société, mais pour une personne physique. Elle est importance car c’est avec cette personne que le franchiseur va signer. 

Entreprendre en couple

En France, on considère que 77% des conjoints de franchisés sont investis dans le point de vente ! Près de la moitié d’entre eux aide au bon fonctionnement du point de vente, un tiers a le statut d’associé (ils détiennent donc des parts sociales et peuvent ainsi percevoir des dividendes) et 17% travaillent sans percevoir la moindre rémunération.

Créer sa franchise en couple présente de fait de nombreux avantages

– D’une part, le fait de la partager avec son conjoint permet d’une part de ne pas trop pénaliser sa vie de couple puisque la gestion peut être très prenante au démarrage. 

– D’autre part cela vous permet d’être plus solide pour pérenniser l’activité.

Concrètement, plusieurs solutions sont envisageables :

Le conjoint est associé minoritaire : il apporte des fonds et peut percevoir, le cas échéant, des dividendes, voire être gérant minoritaire, donc salarié, dans une SARL.

Le conjoint est associé majoritaire : il apporte des fonds et peut percevoir, le cas échéant, des dividendes, et vous pouvez être gérante minoritaire, donc salariée, dans une SARL.

Le conjoint peut avoir le statut de conjoint collaborateur : il ne perçoit pas de rémunération et n’a pas besoin d’être associé mais la société paie des cotisations sociales pour son rôle dans la structure.

 

>>> En savoir plus sur la création d’entreprise en couple 

Comment créer une entreprise en couple : les défis de travailler avec son partenaire conjoint

Vous songez à une reconversion professionnelle en couple ? Créer une entreprise en couple est synonyme de liberté et d’indépendance mais il reste important de savoir concilier vie professionnelle et vie privée. 

Créer une entreprise est un projet dans lequel chacun va mettre toute son énergie. Vous pouvez être complémentaires et joindre vos compétences au service d’une passion commune. Cependant, pensez à délimiter les missions de chacun  et assurez vous d’une bonne répartition des tâches entre vous. Car travailler et surtout entreprendre en couple, c’est aussi faire face aux désaccords professionnels qui ne doivent pas interférer dans la sphère de votre vie privée ! 

Quelles sont les conditions pour faciliter la création d’entreprise avec son conjoint ? 

  • Vous devez bien vous connaître 
  • Vous devez être complémentaires 
  • Vous devez savoir dissocier la sphère privée et professionnelle 
  • Vous devez être capable de savoir vous répartir les tâches pour ne pas empiéter sur l’autre 
  • Vous devez savoir respecter une certaine distance et ne pas être à proximité tout au long de la journée, bien que vous soyez dans la même entreprise

LIVRE BLANC 
Bien démarrer en franchise

Un guide pour vous guider sur les étapes de la création d’entreprise en franchise

Pour découvrir nos enseignes partenaires

À découvrir aussi ...

Entreprendre en couple

Retrouvez les témoignages et les conseils de 3 couples franchisés qui se sont lancés dans l’entrepreneuriat à deux.