Reconversions réussies de femmes franchisées

Portraits de femmes entrepreneures : Du salariat, à l'entreprenariat, elles témoignent sur leur parcours de reconversion professionnelle.

Muriel GORIN

Franchisée
MAIL BOXES Etc

En devenant indépendante, j’ai réussi à renouer avec mon ancien métier

« J’ai eu 4 enfants et je dis toujours que mon Centre Mail Boxes Etc. est mon cinquième »


Je m'appelle Muriel, j'ai 55 ans et je suis maman de 4 enfants. J'ai un DUT en Gestion des entreprises et des administrations avec une option finance et comptabilité. J'ai passé les trois quarts de ma carrière comme directrice administrative ou responsable financière dans plusieurs sociétés, 

Déclic d’entreprendre ?

Depuis ma petite enfance, j’ai toujours baigné dans le commerce. Je suis issue d’une famille d’entrepreneurs. Mes parents commercialisaient des semences potagères pour la zone tropicale.

J'ai passé 10 ans en Martinique et en entrant en Métropole, j'ai été responsable des ressources humaines pendant deux ans.

 « Ce métier m'ennuyait et j'avais envie de retrouver de l'autonomie comme mes parents et travailler pour moi »

J’ai mis un an à trouver ma voie. Je n’avais pas forcément d’idée ou de don particulier, mais j’étais attirée par la gestion et l’univers de l'entreprise. Je cherchais un métier qui me permettrait aussi de concilier vie pro et perso pour mes enfants qui étaient encore jeunes à l’époque.. Etant seule avec 4 enfants, je ne souhaitais ni travailler le soir, ni le weekend, ni m’investir dans un restaurant ou dans la vente de vêtements.

J'ai découvert que Mail Boxes Etc..spécialisée dans l'envoi de colis, l' impression, et et la domiciliation "était une franchise, alors que j’étais déjà cliente de l'enseigne lorsque je vivais en Martinique.

"A l’époque, j’étais déjà très satisfaite de leurs services pour l'expédition de colis et cela a été le déclic»

J’ai vite rencontré le franchiseur. On a tout de suite accroché, puis tout s’est déclenché pour moi.

Pourquoi la franchise ?

Je ne voulais pas me lancer toute seule. Je voulais entreprendre tout en étant accompagnée.

« De plus, quand on entreprend seul, on n’a pas de moyens pour négocier des prix alors qu’avec un réseau tout est déjà en place et on a une force de frappe plus importante. »

Quel est votre quotidien ?

Depuis 4 ans, je suis chef d’entreprise sous l’enseigne Mail Boxes Etc. à Saumur. Du fait de mon expérience, je gère la partie administrative : Je m’occupe des devis et étiquettes d’expédition, du retrait chez les clients ainsi que de la domiciliation. Cindy, ma collaboratrice, fait toute la partie emballage et gère toutes les demandes de graphisme. Nous sommes très complémentaires

On a un métier très diversifié. Des salles des ventes aux enchères, aux cavistes en passant par des demandes de graphisme et le commercial... on gère une diversité de clients.

« Je suis ravie d’avoir choisi Mail Boxes Etc. Je crois au concept depuis le début. Tout le monde envoie des colis. Avec la qualité de services qu’on propose, on fait vraiment la différence"

Avez-vous des conseils à donner à d’autres femmes qui souhaitent entreprendre ?

L’aspect commercial et le relationnel sont primordiaux dans notre métier. Nous devons nous mettre en 4 pour le client pour toujours répondre à son besoin et se démarquer de la concurrence. C’est une force et une qualité.

Il faut toujours croire en soi et aller jusqu'au bout de ce que l'on entreprend.

Muriel GORIN - Franchisée Mail Boxes  Etc. à Saumur 

Retrouvez l'enseigne MAIL BOXES Etc le jeudi 13 février à ANGERS