Réussite en franchise: Gaelle BESSONNET franchisée Diagamter témoigne

Reconversions réussies de femmes franchisées

Elles ont changé de vie pro, de métier et témoignent 

Gaelle BESSONNET

Ffranchisée Diagamter à Portet-sur-Garonne 

Reconversion  professionnelle réussie , elle témoigne pour reconversionenfranchise;com

DIAGAMTER m'a permis de m'épanouir professionnellement et humainement

Quel est votre parcours avant DIAGAMTER ?

Attirée très tôt par l’entrepreneuriat à travers l’exemple de mon père, mes études et après un parcours professionnel comme salariée dans le tourisme puis dans la gestion des déchets, j'ai appris les codes du travail et le relationnel clients en tant que responsable commerciale puis responsable de centres de profit dans ces univers.

Dans le cadre de mes activités salariées, la place de la technique était forte. Il fallait avant tout répondre à des appels d'offres, réaliser des offres structurées et maîtriser le volet technique et réglementaire de ces marchés. En 2007 je prends la responsabilité d’une agence bureau d’études techniques puis quelques années plus tard d’un centre de profit d’un grand groupe mais l’humanisme, le manque de stratégie et de lisibilité me pesaient.  

Il était temps pour moi de penser à changer de vie professionnelle et pourquoi pas entreprendre.

Pourquoi le métier de diagnostiqueur immobilier pour vous lancer?

J’ai acheté, rénové et revendu des biens immobiliers dès 23 ans, mon père avait une entreprise de restauration de bâtiments . Je me suis naturellement dirigée vers le secteur du bâtiment.

Le métier de diagnostiqueur immobilier est une profession réglementée et technique qui "collait" bien avec mon envie. Couplé à cette envie, l’analyse de la structuration de ce secteur activité révélait qu’il y avait encore un peu de place pour démarrer une activité de zéro avec des investissements modérés.

Le frein étant la maitrise de la technique. Je suis partie du principe que la technique s’apprend mais pas l’envie ! 

Vous avez piloté et dirigé des équipes, vous êtes plutôt autonome, pourquoi avoir choisi l’entreprendre en franchise ?

J'ai toujours eu l’habitude de travailler avec le soutien d’une grande structure et la force d'une  franchise est bien de vous épauler dans votre activité. On ne peut pas être performant dans tous les domaines : juridique, technique, veille, communication, informatiqueIl faut pouvoir disposer de solutions pour régler des problématiques rapidement et optimiser son emploi du temps pour le consacrer au commerce.

Une franchise doit apporter de la visibilité. Cette visibilité est plus ou moins nécessaire en fonction de la maturité du secteur d’activité. Dans mon cas, le diagnostic immobilier est un marché en cours de concentration et relativement mature, non visible une entreprise qui se crée aujourd’hui a de forte chance de rester petite visible on a une chance de plus de grossir/se développer.

De plus, venant d’un autre secteur d’activité, je n’avais absolument aucun réseau professionnel dans le monde l’immobilier. D’où l’importance de la visibilité et du commerce. C’est donc un choix stratégique et de bénéficier d'une Veille juridique/technique

Et si c’était à refaire ?

Je le referai sans hésiter, mais garder en tête que le franchiseur n’est pas le dirigeant de votre entreprise et ne fera pas les choix à votre place. Vous vous aoouyez sur son expertise, mais c'est votre business.

Il n’y a pas de droit d’entrée chers ou pas chers, c’est le retour sur investissement qui est primordial et la qualité du BP de départ

Gaelle BESSONNET Fanchisée Diagamter

DIAGAMTER, diagnostic immobilier partenaire je change de vie professionnelle à Rennes 13 février