Créer en franchise en couple, en famille .. c'est possible !

Reconversion professionnelle

Le blog de la reconversion professionnelle
au féminin


Créer en franchise à plusieurs, c'est possible !

Si la plupart des franchisés se lance en solo dans l’aventure, une part non négligeable se lance en association (SARL, SAS, etc.). De fait, même en franchise il est non seulement tout à fait possible de créer son entreprise à plusieurs, mais en plus cette option se révèle souvent une excellente solution pour la pérennité de l’entreprise. Créer sa franchise en couple, en famille ou avec des partenaires : tour d’horizon de la création d’entreprise en franchise et à plusieurs.

La franchise en couple

En France, on considère que 77% des conjoints de franchisés sont investis dans le point de vente ! Près de la moitié d’entre eux aide au bon fonctionnement du point de vente, un tiers a le statut d’associé (ils détiennent donc des parts sociales et peuvent ainsi percevoir des dividendes) et 17% travaillent sans percevoir la moindre rémunération.

Créer sa franchise en couple présente de fait de nombreux avantages. Quand on se lance en franchise, les premières années, la gestion du point de vente peut être très prenante. Le fait de la partager avec son conjoint permet d’une part de ne pas trop pénaliser sa vie de couple et d’autre part d’être plus solide pour pérenniser l’activité.

Concrètement, plusieurs solutions sont envisageables :

·         Le conjoint est associé minoritaire : il apporte des fonds et peut percevoir, le cas échéant, des dividendes, voire être gérant minoritaire, donc salarié, dans une SARL.

·         Le conjoint est associé majoritaire : il apporte des fonds et peut percevoir, le cas échéant, des dividendes, et vous pouvez être gérante minoritaire, donc salariée, dans une SARL.

·         Le conjoint peut avoir le statut de conjoint collaborateur : il ne perçoit pas de rémunération et n’a pas besoin d’être associé mais la société paie des cotisations sociales pour son rôle dans la structure. Il cumule donc des droits sociaux (retraite, chômage, etc.).

La franchise en famille

Il n’est également pas rare que parents et enfants créent une entreprise en franchise, ensemble. L’enfant apporte généralement un cursus de formation spécifique avec les connaissances liées ainsi qu’un dynamisme, une vitalité et une capacité d’innovation supérieurs. Le parent apporte souvent son expérience, sa connaissance d’un marché, son réseau et sa solidité. Ce genre d’association est souvent très performant !

Dans ce cas, il est évident que le statut de conjoint collaborateur ne peut être utilisé. Néanmoins, d’autres solutions existent. On pense notamment à la SAS, qui permet au dirigeant de cotiser pour une retraite de cadre, ce qui peut être très intéressant quand le parent a plus de 40 ans mais moins de 55/60. Inversement, quand le parent a plus de 55 ans, la SARL peut être à privilégier.

A noter : si la création d’entreprise en franchise parent/enfant est la plus répandue, il est également tout à fait possible de créer avec son frère, sa sœur, etc. Le plus important est que l’association soit fondée sur une complémentarité des compétences et une répartition des tâches.

Concernant la création d’entreprise en famille, notamment avec un parent, il est recommandé de consulter un expert-comptable ou un consultant spécialisé pour déterminer la structure juridique la plus adaptée.

La franchise avec des partenaires

Enfin, nombreux sont ceux qui créent leur entreprise en franchise à plusieurs parce qu’ils connaissent et reconnaissent leurs compétences mutuelles. Un-e technicien-ne et un-e commercial-e, un-e gestionnaire et un-e marketeur-se, etc.

Bref, ils peuvent être amis, collègues ou partenaires avant de se lancer en franchise, la seule constante, c’est qu’ils connaissent et reconnaissent leurs compétences mutuelles et savent qu’en se lançant à deux ou plus, ils seront plus forts, plus vite et iront plus loin.

Ici, les SAS sont souvent privilégiées qui donnent à chacun un statut bien défini dans la structure, sans créer de distinction entre associé minoritaire ou majoritaire. Mais le recours à un expert est recommandé pour déterminer le meilleur statut juridique.

Quid du contrat de franchise ?

Il faut savoir que, bien souvent, c’est de toute façon la société créée, personne morale indépendante de son créateur, qui signe le contrat de franchise. Il n’y a donc aucun problème technique concernant le contrat de franchise à créer à plusieurs.

Au contraire : les franchiseurs sont souvent séduits par les créateurs en équipe qui apportent une diversité de compétences, de points de vue et une solidité supérieure aux créateurs individuels !

A retenir

·         Créer à plusieurs permet de n’être jamais isolé, de pouvoir s’appuyer sur son associé, de multiplier les compétences, d’avoir plus de fonds initiaux.

·         SARL et SAS présentent toutes deux des avantages et des inconvénients lors d’une création d’entreprise en franchise à plusieurs.

·         Même quand on crée seul, si le conjoint travaille régulièrement pour la franchise, il convient de lui créer un statut de conjoint collaborateur (sans quoi, attention aux redressements !)

Corinne Gicquel accompagne les créatrices d'entreprises en franchise depuis plus de 10 ans. Elle sait parfaitement identifier les meilleurs projets d'ouverture de franchise les plus adaptés à vos besoins personnels.