Ouvrir une franchise dans sa ville

Des clés, des conseils pour devenir franchisée
 et lancer son entreprise

Devenir franchisé, les erreurs à ne pas commettre

Chaque année des franchisés poursuivent leur enseigne, pour diverses raisons (manquement aux obligations du franchiseur, requalification du contrat de franchise en contrat de travail, etc.). Chaque année également, des franchisés déposent le bilan ou sont mis en liquidation judiciaire, faute de rentabilité. Chaque année de petits réseaux disparaissent, laissant seuls et déstabilisé des franchisés. Faut-il pour autant considérer que la franchise est une mauvaise solution ? Certainement pas. En revanche, cela signifie qu’au moment de choisir son franchiseur et de devenir franchisé, il faut être vigilant, pour déjouer certains pièges. Explications et conseils.

Ne pas vérifier les informations

Certes, le franchiseur a une obligation de transparence vis-à-vis des candidats à la franchise. Pour autant, vous devez impérativement vérifier toutes les informations fournies, qu’elles concernent les résultats des unités pilote, l’organisation de la tête de réseau, l’expérience du franchiseur, la satisfaction des franchisés existants, etc.

Se lancer en franchise implique, pour pouvoir faire confiance, implique de vérifier au préalable.

DIP  Le document d’information pré-contractuel  : point de départ indispensable

Le document d’information pré-contractuel entre justement dans le cadre de l’obligation de transparence du franchiseur. Il s’agit d’un document obligatoire dont le but est de vous fournir toutes les informations nécessaires à votre prise de décision.

Ce dossier doit être le plus complet possible (voir notre article sur le sujet) et vous être fourni rapidement. Si le franchiseur traîne à vous fournir le DIP et/ou si le DIP comprend des zones floues voire manifestement fausses, fuyez !

L’accompagnement du franchiseur

Rien de ce qui vous est dit ne doit être simplement dit : tout doit être consigné dans un document écrit ! Le franchiseur vous annonce que la tête de réseau est disponible 24/24 7/7 pour répondre aux questions et aux inquiétudes des franchisés mais vous ne trouvez nulle part trace de cela et/ou le franchiseur ne peut vous présenter son équipe d’animation ? Fuyez !

En effet, le franchiseur a un devoir d’accompagnement des franchisés, en particulier quand ces derniers payent une redevance : hotline, conseil, logiciels de gestion, pack marketing, etc. De même, il a un devoir de formation et de transmission d’un savoir-faire, en échange des droits d’entrée. Vous devez donc également vérifier que ces éléments sont indiqués dans le DIP et le contrat et rencontrer les équipes.

Le contrat

·        Un contrat trop court (moins de 5 ans par exemple) pour obtenir un retour sur investissement

·        Des redevances trop élevées

·        Des contraintes trop lourdes impliquant un lien de subordination avec le franchiseur : le contrat peut être requalifié en contrat de travail

·        Des clauses de non-concurrence abusives

·        Des clauses abusives concernant la cession

·        Une zone d’exclusivité territoriale trop faible

·        Les clauses qui vous engagent personnellement (c’est la société que vous créez qui est engagée, pas vous)

·        Les clauses qui nuisent à votre droit de poursuite, pendant le contrat

·        Etc.

Il faut évacuer toutes ces clauses du contrat de franchise que vous signez. Car n’oubliez pas : un contrat est l’objet d’un consensus entre deux parties. Cela signifie que même un contrat de franchise se négocie !

La franchise est un formidable moyen de créer son entreprise. Mais, comme tout engagement contractuel, elle implique de la vigilance et de la négociation pour garantir sérénité, performance et confiance. Ne vous emballez pas trop vite et conservez du recul, même si vous êtes tombé-eamoureux-se d’un concept !

Pour rester informé-e de nos conseils et actualités concernant la franchise, la reconversion professionnelle et l’entrepreneuriat au féminin, abonnez-vous à notre newsletter ! Et si vous avez déjà un projet et que vous souhaitez rencontrer des franchiseurs qui recrutent, contactez-nous.

A retenir

Avant de choisir un franchiseur, il est de bon ton d’interroger au hasard des franchisés du réseau, un peu partout en France

Toute information fournie par le franchiseur doit être vérifiée. Un franchiseur qui ne publie pas les résultats de son entreprise doit inviter à la méfiance.

Le DIP est le document de base à analyser pour sélectionner une enseigne

Le contrat doit également être étudié avec soin… voire négocié !


Corinne Gicquel accompagne les créatrices d'entreprises en franchise depuis plus de 10 ans. Elle sait parfaitement identifier les meilleurs projets d'ouverture de franchise les plus adaptés à vos besoins personnels.